LA FÉDÉRATION ACADIENNE PRÉOCCUPÉE PAR LE NIVEAU D’ENDETTEMENT DES UNIVERSITAIRES

Communiqué

Pour diffusion immédiate

La Fédération acadienne préoccupée par le niveau d’endettement des universitaires

Dartmouth, le 4 février 2015 – La Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse se dit préoccupée par le niveau d’endettement des jeunes universitaires de la Nouvelle-Écosse.

Les frais de scolarité en Nouvelle-Écosse s’élèvent à 6 440 $, soit plus de 7 pourcent ou 481 $ de plus que la moyenne nationale, et les troisièmes plus élevés au Canada. En moyenne, les étudiants en Nouvelle-Écosse ont une dette de 37 000 $ pour un diplôme de premier cycle.

Selon Statistique Canada, les étudiants canadiens inscrits à temps plein à un programme de premier cycle ont payé en moyenne 3,3 % de plus en frais de scolarité pour l'année universitaire 2014-2015 qu'ils ne l'ont fait un an plus tôt.

La Fédération acadienne invite à la réflexion les intervenants du secteur en Nouvelle-Écosse dans l’espoir de trouver une solution aux taux élevés d’endettement des étudiants universitaires. Faute de quoi, la Fédération acadienne estime que l’endettement élevé risque de réduire de façon considérable le nombre de jeunes professionnels en Nouvelle-Écosse et d’avoir un impact négatif sur l’économie de la province.

- 30 -

La Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse (FANE) s’engage à promouvoir l’épanouissement et le développement global de la communauté acadienne et francophone de la Nouvelle-Écosse, en collaboration avec les organismes régionaux, provinciaux et institutionnels d’expression française.


Ginette Chiasson, agente de communication et de marketing
Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse
Téléphone : 902.433.2083
communication@federationacadienne.ca