LA FÉDÉRATION ACADIENNE EN DEUIL SUITE AU DÉCÈS DE GILLES G. LEBLANC

Communiqué

Pour diffusion immédiate

La Fédération acadienne en deuil suite au décès de Gilles G. LeBlanc

Dartmouth, le 12 mai 2015. – La communauté acadienne de la Nouvelle-Écosse a perdu un de ses membres les plus éminents en la personne de Gilles G. LeBlanc. Monsieur LeBlanc, ardent défenseur de l’Acadie et de la langue française, s’est éteint le 6 mai 2015 à l’Hôpital Régional de Yarmouth à l’âge de 63 ans, après une brève lutte contre un cancer particulièrement agressif. Gilles LeBlanc avait grandi à la Baie Sainte-Marie et passé dix ans dans les Forces Canadiennes en tant que contrôleur aérien, avant de se consacrer à l’enseignement pendant près de 25 ans.

Monsieur LeBlanc a été directeur administratif de la Direction des services acadiens et de langue française au ministère de l'Éducation de la Nouvelle-Écosse. Il siégeait également au Conseil des Gouverneurs de l'Université Sainte-Anne et, depuis 2007, il représentait le ministère de l’Éducation au conseil des gouverneurs de l'ACELF. Ancien président de la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse (de 1982 à 1985), Gilles LeBlanc était également un ancien président de la Fédération des francophones hors Québec (de 1985 à 1986).

« La communauté acadienne de la Nouvelle-Écosse pleure la perte d’un Acadien fier et engagé », nous confie Ghislain Boudreau, président de la Fédération acadienne. « Gilles était bien connu et respecté d’une communauté à laquelle il avait tant donné. La Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse présente ses plus sincères condoléances à la famille et aux amis de Gilles ».

- 30 -

La Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse (FANE) s’engage à promouvoir l’épanouissement et le développement global de la communauté acadienne et francophone de la Nouvelle-Écosse, en collaboration avec les organismes régionaux, provinciaux et institutionnels d’expression française.


Source :